Presentation

CLES, un démarche pionnière

Parmi les démarches pionnières d’économie circulaire en France, la démarche CLES vise à créer des synergies entre les entreprises de la zone portuaire de Strasbourg.

Comptant plus de 320 entreprises implantées et 10 000 emplois, la zone portuaire de Strasbourg, est la première zone d’activité du Grand Est. Ce territoire porte le souhait de rester attractif, innovant et s’intégrer de manière harmonieuse dans son environnement urbain au cours des prochaines années.

Fort de cet objectif, partagé par le Port autonome de Strasbourg, l’Eurométropole de Strasbourg (EmS), la Région Grand Est, l’ADEME, le Groupement des usagers des ports de Strasbourg (GUP) et Idée Alsace, une démarche d’écologie industrielle territoriale est conduite sur la zone portuaire depuis juillet 2013, et poursuit plusieurs ambitions :

 

  • Favoriser l’ancrage local
  • Renforcer la compétitivité des entreprises
  • Réduire l’impact environnemental de leurs activités sur le territoire

Nos actions

Depuis 2013, de nombreuses actions ont permis l’émergence de projets collectifs, développés et mis en œuvre grâce à l’implication des 24 entreprises et industriels de la démarche :

  • Des ateliers de réflexion collectifs
  • Des groupes de travail
  • Des diagnostics de site
  • La création d’une communauté autour de la démarche
  • L’implication de nos partenaires  et des entreprises adhérentes dans les décisions stratégiques et opérationnelles.

Par ce biais, 13 synergies structurantes sont aujourd’hui actives: 

CLES : Une réponse aux enjeux portuaires de développement

Situé en Alsace, le port de Strasbourg est un des premiers pôles économiques du territoire. Deuxième plus grand port fluvial de France après celui de Paris, le site de Strasbourg s’étend sur près de 10 km le long du fleuve du Rhin.

Un processus de mutation urbaine, le projet des Deux-Rives, initié par l’Eurométropole de Strasbourg a pour ambition de placer le Rhin au cœur du développement urbain et économique de l’agglomération strasbourgeoise. Ce projet pose un défi d’intégration des activités industrielles et portuaires dans cette nouvelle partie de la ville.

La démarche CLES vise à la fois à répondre à cette bonne intégration entre activités portuaires et activités urbaines, mais aussi à renforcer l’attractivité du territoire portuaire en proposant aux entreprises des synergies leur permettant d’être plus compétitives. Le territoire portuaire devient un écosystème dont chaque partie rend l’ensemble plus efficace et économe.